Paper Test : Starfox Adventures

En son temps, Rareware en a surpris plus d’un ! Nous avons tous à l’esprit les fameux Banjo–Kazooie, Goldeneye, Perfect Dark et bien d’autres ! En 2002, le développeur fétiche de la Nintendo 64 marque le GameCube avec son premier et dernier jeu sur cette machine ! J’ai nommé Starfox Adventures. À l’origine comme tout le monde le sait, la série est à l’origine un shootem’up spatial, vous aurez probablement en tête StarWing sur SNES ou encore Lylat Wars sur la N64 et 3DS. Ici, la monture Gamecube s’éloigne totalement de cet univers si proche de Star Wars et nous propose un monde, assimilable à celui de Zelda pour ses mécaniques, mais pas pour sa qualité ! Il vient le temps des explications !

10-Logo-PaperTest-StarfoxAdventures
Dinosaur PlanetBon, ok cette intro c’est pas le pied ! Mais avant tout, il faut savoir que Starfox Adventures avait pour nom d’origine « Dinosaur Planet », et le personnage principal n’était pas Fox McCloud. Ce qui n’explique pas que nos amis de l’équipe Starfox se retrouve dans un monde peuplé d’espèces pré-historiques . Mais il y a bien une explication à ce parachutage de dernière minute.

À l’époque où le soft « Dinosaur Planet » était pourtant terminé pour une sortie sur N64, il fût annulé pour d’obscures raisons. Dans le même temps, le studio RareWare a été racheté par Microsoft et Nintendo, ne voulant pas que le jeu sort sur Xbox, décide alors d’y inclure son renard et toute sa clic, habile n’est-ce pas ?

 

Commençons par le gameplay, Starfox Adventures aurait pu être un titre excellent s’il n’avait pas été ponctué de séquences au gameplay plutôt moyen ! Le système de jeu s’apparente à un Ocarina Of Time en moins bon. Effectivement, dans les Zelda vous aurez plusieurs boutons auxquels vous pourrez assigner des objets, ici seul le bouton Y est paramétrable, Ce qui limite d’entrer de jeu la fluidité du titre. On se demande bien pourquoi les boutons X et Z ne sont pas utilisés pour l’assignation d’objets ! Seul le bouton A vous permettra d’utiliser le bâton magique de Krystal.

 

SA-Capture1D’ailleurs, les combats avec le fameux bâton magique, que Fox McCloud s’approprie au début de l’histoire, se révèlent extrêmement basiques. Dans un Zelda par exemple, vous aurez plusieurs techniques de combat qui ont une manière différente de se déclencher à la manette. Ici, vous aurez juste à tapoter le bouton A et les différentes « techniques » se succéderont mécaniquement. Ce qui fera des combats l’un des points les moins intéressants de Starfox Adventures, dommage …

Vous vous demandez certainement pourquoi je fais un rapprochement avec The Legend Of Zelda Ocarina Of Time depuis le début de cette critique ! Pour la simple et bonne raison que nous avons certains éléments du gameplay en commun. En effet, dans Starfox Adventures nous n’avons pas la possibilité d’utiliser le Stick C pour contrôler l’angle de vue, il sera nécessaire d’utiliser une touche pour replacer la caméra dans le dos de notre personnage. Ce qui en soit, ne gêne absolument pas pour jouer normalement mais nous aurions aimés avoir une caméra entièrement libre. Surtout qu’un an plus tard, Il sera dépassé par l’incroyable Wind Waker.

 

SA-Capture4Et c’est maintenant qu’on s’énerve ! La séquence, qui a été mon pire cauchemar, est la phase de tir à la première personne avec une maniabilité complètement inadaptée à ce type de jeu ! Il est quasiment impossible de viser les projectiles ennemis. C’est comme si on attachait votre pointeur avec un élastique au centre de l’écran, cela rend votre visée complètement instable et imprécise !
Bien entendu, cela n’est qu’un échantillon, mais afin de varier les plaisirs, ces passages seront trop faciles soit trop durs ! A aucun moment, nous aurons le juste milieu !

Bien que le jeu puisse vous paraître décevant, Starfox Adventures n’en reste pas moins un bon jeu et je vais tenter de vous le prouvez ! Le bâton magique n’est pas qu’un outil de combat. Ce dernier vous permettra également d’utiliser divers pouvoirs tel que le feu, la glace, la transformation, la propulsion ou encore l’onde de choc ! Toutes ces compétences seront très utiles tout au long de l’histoire grâce à un level-design très bien pensé. Il y a tellement de situations qui feront appel à ces pouvoirs, qu’il m’est difficile de toutes vous les énoncez.

 

SA-Capture3Là où l’on reconnaît tout de même la créativité de RareWare, c’est dans le level design. Cela passe aussi bien par la diversité des temples, que dans les différents environnements visités, les énigmes et les quelques boss qui sont pourtant moins nombreux que les temples. Comprenez qu’un donjon ou deux se retrouvent sans combat final !

Jusqu’ici, je n’ai pas pensé à évoquer l’histoire du jeu, du moins pas ce que vous êtes sensé faire avec le héros. Suite à des activités étranges sur la planète aux dinosaures, le général Pepper vous chargera d’aller voir ce qu’il se passe et de résoudre le problème. Fox McCloud devra se débrouiller seul en compagnie d’un petit dinosaure, tandis que ses coéquipiers resteront inactifs, par conséquent Fox mettra une quinzaine d’heures à sauver la planète !

 

SA-Capture2

 

Pour progresser dans l’histoire, vous devrez voguer de région en région à l’aide du célébre airwing ! C’est peut être le seul lien avec la série Starfox !
Ces phases n’arrivent malheureusement pas à rivaliser avec l’épisode Lylat Wars, cependant elles ont le mérite d’exister et de proposer quelque chose d’originale. L’architecture de chaque phase en vaisseau est soigné mais n’opposera aucune résistance aux joueurs ayant œuvrés sur l’opus précédant.

 

 

Vous l’aurez sans doute remarquer, le titre met en valeur la beauté des environnements, le magnifique pelage de notre Renard et le remou du vent dans l’herbe ! Pour l’époque, le jeu était impressionnant et il faut avoir qu’il l’est toujours ! Pour résumé de façon rapide et succincte, Starfox Adventures est un jeu plutôt honnête, une bonne alternative à Zelda mais qui ne brillera pas et ne vous laissera pas un souvenir impérissable . Mais cependant, si vous possédez la Gamecube, il serait dommage de passer à côté de ce jeu d’action/aventure tout à fait honnête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*